Atelier d'écriture Unicef

Une vingtaine de jeunes de plusieurs contrées du Cameroun étaient réunis dans la capitale Yaoundé pour un atelier d’écriture à la faveur du concours d’Essai lancé par l’Union Africaine sur le thème : « l’Afrique qu’ils veulent ». L’Unicef a parrainé ces candidatures pour encourager ces jeunes à réinventer le monde qu’ils veulent.

 

Avec l’appui de Coalition Digitale et Association des Blogueurs du Cameroun, plus de 25 jeunes de 17 à 20 ans ont été mobilisés autour de la réflexion sur le monde de demain, et précisément « L’Afrique qu’ils veulent ». Coachés par sept enseignants et experts (juriste, anthropologue, économiste, pédiatre, documentaliste, prof de lettres, internationaliste), les jeunes ont reçu à la fois des rappels rédactionnels, mais aussi des outils divers sur la connaissance profonde de l’Afrique et des nombreux enjeux calqués sur l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et les ODD (Objectifs du Développement Durable).

Au terme de ces échanges fructueux, il en est ressorti que les jeunes veulent d’une Afrique plus verte, alimentée de manière continue en énergies renouvelables. Ils veulent d’une Afrique avec des villes connectées et intelligentes, un système de santé optimal permettant de bénéficier des soins de base ; une société égalitaire, où garçons et filles marchent main dans la main pour bâtir un avenir commun. Ils souhaiteraient que les droits de l’enfant soient respectés, notamment l’enregistrement des naissances, le droit à l’éducation et le droit à la santé. Ils veulent d’une Afrique plus authentique, avec foi en ses valeurs ancestrales, là où Peuls (17 pays africains), Mandingues (7 pays africains), Swahili (10 pays africains) et d’autres peuples, chantent l’unité dans la diversité. Ils veulent d’une Afrique où guerres, famines et autres fléaux cessent de faire la « Une des médias » au profit d’une Afrique qui prospère, qui attire et avec une gouvernance plus inclusive.

 

Ils ont dit !

Maitre Afra.